Raphaël GÉRARD 49 ans, Marié.

Raphaël Gérard est né d’un père mécanicien pour l’Armée et d’une mère assistante de direction. Il a un frère, directeur d’agence bancaire en Lorraine. Honnêteté, loyauté, goût du travail et curiosité sont les principales valeurs qui ont dirigé son éducation.

Issu de la société civile, Raphaël Gérard présente un parcours professionnel original. Il est diplômé de l’École du Louvre en Histoire de l’art (1992) et en Muséologie (1993). Il débute sa carrière dans la fonction publique territoriale comme responsable du Musée de Brunoy (91). En 2002, il prend la direction du Musée de Montmartre à Paris puis rejoint la direction du patrimoine de Louis Vuitton (2006), où il est en charge les grands projets d’expositions en France et à l’international. Séduit par la qualité de vie charentaise, il fait le choix en 2012 de s’installer dans la région et devient responsable du Patrimoine et de l’action culturelle de Jas Hennessy & Co.

Il vit désormais à Lonzac, dans le canton d’Archiac. De cette carrière très variée, il retire une vision extrêmement nourrie de notre pays et de son rayonnement à travers le monde. Pourtant, il est toujours très attaché à la cohérence de ses choix initiaux : ouverture aux autres et échange autour de la culture et de la connaissance. Sa décision de s’engager aujourd’hui aux côtés d’Emmanuel Macron, participe de cette même volonté de partager une expérience et des expertises pour les mettre au service du projet présidentiel en y apportant un éclairage concret venu de la société.

Engagements associatifs
Étudiant, il s’est beaucoup engagé auprès de familles touchées par le Sida (SolenSi). En parallèle, il est intervenu auprès de jeunes en difficultés sociales et scolaires. Enfin, des rencontres personnelles l’ont particulièrement sensibilisé aux sort des personnes âgées dépendantes et au handicap.


Évelyne Delaunay, 66 ans, mariée, quatre enfants.

Originaire des Deux-Sèvres où ses parents étaient instituteurs et maire, habite les bords de l’estuaire, à Chenac-St Seurin d’Uzet, depuis plus de 15 ans.

Titulaire d’un DEA en Sciences sociales et économiques de l’Université Paris X, complété par un diplôme en didactique des langues et en espagnol, elle a été enseignante en français langue étrangère à Poitiers, Paris, le Caire (Egypte) et au Carel de Royan.

Par ailleurs dirigeante de sa propre société pendant 20 ans à Paris et à Chenac (clients : cadres dirigeants étrangers de grands groupes internationaux et d’ambassades), elle s’investit largement dans la vie du territoire depuis 12 ans, à travers des associations communales et intercommunales ou régionales (tourisme, culture et patrimoine).

Élue municipale et membre du Modem (dont elle est un temps la vice-présidente) de 2008 à 2011, maire-adjointe, déléguée communautaire, présidente du Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire (écoles des 4 communes de : Arces, Barzan, Chenac, Epargnes) et Candidate suppléante pour le Modem aux élections cantonales de 2008, elle demeure aujourd’hui entre autres, membre élue du Conseil de Développement de la Cara/Royan et membre du CA du Conservatoire de l’Estuaire basé à Blaye.

Initiatrice du projet de musée de St Seurin d’Uzet (histoire de l’esturgeon et du caviar de gironde) et présidente de l’association Patrimoine St Seurin d’Uzet saluée par un prix de l’Académie de Saintonge en 2015, « pour la contribution au développement du patrimoine lié à une ancienne activité régionale », et comme « exemple d’action culturelle rurale en Saintonge, autour de la vie de l’estuaire ».

Fermer le menu