Echange avec Cédric Tranquard, Président de la chambre d’agriculture de Charente-Maritime

Lundi 10 janvier 2022

Échange avec Cédric Tranquard, Président de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime et Président de la FNSEA de Nouvelle-Aquitaine.
Comme je l’ai fait avec d’autres organisations agricoles, je souhaitais avoir son avis sur le Projet de loi portant réforme des outils de gestion des risques climatiques en agriculture qui a pour objectif de refonder le système actuel, afin d’assurer à tous les agriculteurs une indemnisation de leurs pertes de récolte en cas d’aléas climatiques exceptionnels.

Rencontre avec Mme Sylvie Martin, Président de la Chambre des Métiers de Charente-Maritime

Lundi 10 janvier 2022

Rencontre avec Mme Sylvie Martin, Présidente de la Chambre des métiers de Charente-Maritime.
La réforme de l’apprentissage que nous avons voté a permis de mettre un focus sur les différentes filières avec une très forte augmentation des effectifs au CFA de la Rochelle et de Saint-Germain de Lusignan.
Il est plus simple aujourd’hui pour les CFA de s’adapter aux demandes des entreprises en ouvrant des sections ou des places par rapport à la demande du terrain.

Déjeuner avec Jean-Marc Ogier, Président de l’Université de la Rochelle

Lundi 10 janvier 2022

Déjeuner avec M. Jean-Marc Ogier, Président de l’université de la Rochelle, M. Eric Monteiro, Vice Président Relations Internationales, M.David Waterman Directeur de l’IUAP et Mme Chandra Grangé, Enseignante Indonésienne afin d’échanger sur les moyens de l’université pour permettre aux étudiants indonésiens de venir étudier à la Rochelle.
En tant que Président du groupe d’amitié France – Indonésie, je souhaite pouvoir mettre en valeur nos filières à l’international.

Vote du projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire

Jeudi 6 janvier 2022

L’Assemblée nationale a adopté hier matin le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique qui prévoit, notamment, la mise en place d’un pass vaccinal. Je m’en réjouis.

A l’heure où nous sommes confrontés à des records de contaminations quotidiennes – près de 400 000 rien que pour la journée d’hier – nous avons la responsabilité de prendre des mesures fortes pour protéger la santé des Françaises et des Français.
Je n’ignore pas que cette mesure s’accompagne d’une forme de restriction de liberté pour les personnes non-vaccinés. Mais notre pacte républicain repose sur un équilibre entre droit et devoir, entre liberté et fraternité.
A l’heure actuelle, les personnes non-vaccinées ont plus de probabilité de développer des formes sévères du virus et sont sur-représentées dans les services de réanimation. Le Pass vaccinal a pour objectif d’inciter celles et ceux qui prennent part à notre vie sociale de réduire le risque de contamination et de saturation de nos hpopitaux.
Je regrette néanmoins les conditions d’adoption de ce projet de loi marqué par un concours Lépine de l’irresponsabilité chez nos oppositions qui n’ont eu de cesse de s’opposer, sans proposer de solutions opérationnelles permettant de freiner la circulation du virus.
Le coup de rideau organisé par les députés Les Républicains pour retarder l’adoption du texte lundi soir est indigne : chaque minute perdue se traduit par un nombre de malades supplémentaires qui pourrait être évité.
Aussi, le temps n’est pas aux manoeuvres politiciennes, mais à la responsabilité, au souci constant de protéger la santé de toutes et tous.

Vote du projet de loi 3DS relatif à la différenciation, la décentralisation et la déconcentration

Mardi 4 janvier 2022

En tant que député représentant un territoire rural, je suis très heureux d’avoir pu voter ce soir en faveur du projet de loi 3DS», relatif à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l’action publique locale.
Ce texte ambitieux, porté depuis plus de deux ans par plusieurs ministres Jacqueline Gourault (Cohésion des Territoires), Olivier Véran (Santé et solidarités), Sophie Cluzel (Personnes en situation de handicap), est bâti autour de mesures utiles et pragmatiques qui auront un impact concret sur la vie quotidienne de millions de concitoyens.
En donnant de nouvelles compétences aux collectivités locales et aux élus, en simplifiant de nombreuses démarches administratives, nous mettons en œuvre la « nouvelle donne territoriale » décidée par le Président de la République : celle de la confiance aux élus et aux territoires, de l’efficacité de l’action publique et de la stabilité institutionnelle.

Entretien avec le cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé concernant les urgences de Royan

Jeudi 16 décembre 2021

Je me suis entretenu cette semaine avec le cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran et les services de l’Agence régionale de santé de Nouvelle Aquitaine afin d’aborder les difficultés rencontrées par le service des urgences du centre hospitalier de Royan.
J’y ai exprimé mes inquiétudes concernant la multiplication des périodes de fermeture du SMUR dans un contexte de forte reprise épidémique. Car la crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19 l’a démontré, confirmé, amplifié : la santé, l’accès aux soins, la réforme en profondeur de notre système de santé doit être une priorité et il est particulièrement important à mes yeux que chaque habitant du Pays royannais puisse avoir accès à une offre de soins de qualité à proximité de son domicile.
Je me réjouis que le ministre ait entendu ma demande : je lui avais écrit début septembre, suite aux alertes lancées par les équipes hospitalières pour demander un report de l’application de la loi Rist concernant le plafonnement du salaire intérimaire afin de tenir compte du contexte sanitaire. Cette disposition ne sera pas appliquée avant 2022. Pour autant, nous devons être clairvoyants : cette mesure est nécessaire, car le mercenariat de l’intérim médical – le fait pour des médecins d’effectuer des vacations à des prix toujours plus élevés faute d’offre – met aujourd’hui en difficulté les finances des hôpitaux publics et contribue à déstabiliser le fonctionnement des équipes hospitalières au détriment de la permanence de soins sur le territoire. Une régulation s’impose.
Dans ce contexte, j’ai plaidé pour la mise en place de mesures pérennes qui permettent de répondre aux difficultés structurelles de l’hôpital. Outre les investissements massifs prévus dans le cadre du Ségur de la Santé qui permettront de financer le projet de réorganisation des soins de suite et de réadaptation à titre de 4 957 534 € au titre du Ségur de la Santé, le cabinet du ministre m’a confirmé l’entrée en vigueur en début d’année 2022 de la réforme du régime des autorisations des soins urgents votée par les députés dans le cadre de « Ma Santé 2022 » en 2018.
Qu’est ce que cette réforme va changer ? Elle permettra de créer une antenne de médecine d’urgence avec une équipe commune avec un ou plusieurs établissements autorisés visant à faire fonctionner une structure des urgences. Dans le cas de Royan, des modalités d’organisation pourront être définies entre le centre hospitalier et les cliniques privées pour affecter des personnels sur le site principal et assurer une permanence des soins 24H sur 24H.
Une campagne de sollicitation des médecins de ville doit également prochainement être déployée. J’en profite pour lancer un appel citoyen à l’attention des professionnels de santé pour surmonter que nous puissions surmonter collectivement les difficultés et garantir à chacun de nos concitoyens l’offre de soins dont il a besoin.

Réunion de travail sur le projet Enfance / Jeunesse du SIVOM de Montlieu la garde et du SICOM de Montguyon

Jeudi 9 décembre 2021

Les acteurs du territoire du SIVOM du canton de Montlieu-La-Garde et du SICOM du canton de Montguyon étaient réunis hier soir afin de travailler sur un sujet primordial, l’Enfance/Jeunesse.
Des groupes de travail ont pu réfléchir à 3 thématiques :
– La vie sociale
– L’ambition scolaire
– L’offre de service aux familles
Des conclusions ont pu ressortir telles que le manque d’information sur ce qui est proposé aux familles dans le sud du département, l’impossibilité pour certaines personnes de se déplacer facilement et l’accompagnent des jeunes vers l’orientation la plus adaptée.
D’autres réunions auront lieu en janvier et février afin de mettre en place des actions concrètes pour notre territoire 💪

Rencontre avec John Tennant Wright Sol, député du Salvador

Mercredi 8 décembre 2021

En tant que vice-président du groupe d’amitié parlementaire France-Amérique centrale, j’étais très honoré de recevoir John Tennant Wright Sol, député du Salvador à l’Assemblée nationale.
Fondateur du parti « Nuestro Tiempo », je partage sa volonté de dépasser les clivages politiques traditionnels de « gauche » et de « droite » pour identifier des solutions concrètes, en lien avec les acteurs de la société civile, au service de l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens.
Engagé en faveur des droits humains, nous avons pu, notamment, échangé sur son combat en faveur de la dépénalisation de l’avortement au Salvador. Une cause universelle pour l’émancipation des femmes qui reste d’actualité partout à travers le monde. L’Assemblée nationale en France a adopté la semaine dernière en deuxième lecture la proposition de loi visant à renforcer l’effectivité de l’accès aux techniques d’interruption volontaire de grossesse partout sur le territoire national, notamment en élargissant les compétences des sages-femmes aux IVG instrumentales et en étendant les délais de recours.

Cérémonie départementale de la Sainte-Barbe

Samedi 4 décembre 2021

 
Comme chaque année, j’accorde une importance particulière à participer à la Sainte-Barbe. J’étais présent cette fois-ci sur l’île d’Oleron, avec l’équipe départementale du SDIS.
Afin de protéger ceux qui nous protègent, nous avons mis en place différentes mesures depuis le début du mandat comme :
– le renforcement de la protection des sapeurs-pompiers dans le cadre de leurs missions.
– la revalorisation du prime feu de 25%, soit +100 euros nets mensuels.
– la suppression de la surcotisation salariale des pompiers, soit environ 50 euros par mois.
– l’extension de la nouvelle prime de fidélisation et de reconnaissance à tous ceux qui ont plus de quinze ans de service.
– la création de la qualité de pupille de la République pour les enfants de sapeurs-pompiers tués dans l’exercice de leurs fonctions.
Merci aux 400 pompiers professionnels et aux 2500 volontaires de Charente-Maritime.

Cérémonie d’hommage rendu à Joséphine Baker à l’occasion de son entrée au Panthéon

Mercredi 1er décembre 2021

J’étais très honoré de participer hier à la cérémonie d’hommage rendu à Joséphine Baker à l’occasion de son entrée au Panthéon.
Génie du music-hall, militante de l’antiracisme et résistante.
Merci au Président de la République de nous proposer de nous rassembler derrière ce visage de l’universalisme républicain.
Aux grandes femmes, la patrie reconnaissante.

Inauguration du Relais petite enfance « P’tits Pata’Pons »

Lundi 29 novembre 2021

Ce matin, j’assistais à l’inauguration du Relais petite enfance « P’tits Pata’Pons ».
Ce lieu d’accueil, d’information et d’accompagnement pour les assistantes maternelles, les parents et leurs enfants est un pilier supplémentaire dans la construction de l’offre « Enfance – Jeunesse » de la commune de Pons.
Avec un agrément depuis la mi-octobre, ce lieu a ouvert le 18 octobre, 4 jours par semaine.
En Haute-Saintonge, seul un point relais était présent en itinérance sur plusieurs communes, ce qui n’était pas suffisant.
Le Département de la Charente-Maritime a bien pris la mesure des enjeux concernant la petite enfance. Depuis 4 ans, je milite pour qu’on prenne en compte dans sa totalité, la vie de l’enfant, de 0 à 18 ans.
Le Gouvernement, par la voix d’Adrien Taquet, a mis en place les 1000 premiers jours de l’enfant, permettant ainsi de venir en soutien aux parents. Aujourd’hui on sait que l’égalité des chances se joue dans ces 1000 premiers jours.

Inauguration de l’unité de dyalise de Jonzac

Vendredi 26 novembre 2021

Après un an et demi de travaux, je suis très fier d’assister à l’inauguration de l’unité de dialyse de Jonzac.
Six unités de dialyse sont déjà installées dans le Nord du département, il était temps que notre Sud soit représenté.
Cette localisation centrale permet une meilleure couverture sur l’ensemble du département de la Charente-Maritime et surtout une présence dans nos territoires ruraux, qui faisait défaut jusqu’alors. C’est un vrai renforcement de l’offre de soins disponible sur le territoire de Haute-Saintonge avec la médecine de ville et un travail en collaboration avec le centre hospitalier de Jonzac.
Je serai bien sûr présent aux côtés de l’Association pour le développement de l’auto dialyse en Charente-Maritime pour porter de nouveaux projets

Le Gouvernement a renforcé les mesures contre les violences faites aux femmes

Jeudi 25 novembre 2021

En ce 25 novembre, journée internationale de l’élimination des violences faites aux femmes, j’ai d’abord une pensée pour les 105 victimes de féminicides en 2021.
Depuis 2017, le Gouvernement et la majorité parlementaire dont je fais partie sont pleinement mobilisés pour lutter contre les violences et protéger les femmes et les victimes de violences conjugales.
Cela s’est traduit par l’organisation du Grenelle des Violences conjugales, en partenariat avec les associations de défense des droits des femmes, qui s’est concrétisée par la mise en oeuvre de 50 mesures chocs dont la levée du secret médical, la possibilité de dépôts de plainte à l’hôpital, la formation de référent au sein des forces de l’ordre, le déploiement des bracelets anti-rapprochement, la création de centres de prise en charge des auteurs et l’extension des horairess du 3919 – accessible vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept.
La Haute-Saintonge et le Pays Royannais sont particulièrement affectés par le phénomène des violences conjugales. C’est pourquoi, je m’engage sur ce sujet à l’Assemblée nationale et suit attentivement l’application des dispositifs sur le territoire. Je tiens, notamment, à saluer le recrutement d’une intervenante sociale au sein du commissariat de Royan permettant de renforcer l’accompagnement et la libération des victimes, ou encore, la mise en place dans le secteur de Jonzac d’une cellule de lutte contre les atteintes aux personnes, à savoir une équipe d’enquêteurs spécialisés dans les violences sexuelles et sexistes.
Lors de la Journée internationale de la femme rurale, Joel Giraud, secrétaire d’Etat chargé de la ruralité et Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes ont annoncé le lancement d’un appel à projets doté d’un millions d’euros pour renforcer le maillage territorial destiné à aider les victimes et intensifier les actions de prévention des violences. Je me tiens à la disposition des acteurs du territoires pour accompagner leurs projets et appuyer leurs démarches auprès des ministres concernés.

Réunion publique avec le député Bruno Studer, président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation

Mercredi 24 novembre 2021

C’est toujours un vrai plaisir de recevoir un collègue dans ma circonscription.
Réunion publique très enrichissante avec Bruno Studer, Député du Bas-Rhin et Président de la commission des affaires culturelles et de l’#éducation de l’Assemblée nationale.
Nous avons pu expliquer nos actions depuis 4 ans au sein de la commission notamment sur des sujets tels que :
– l’inclusion des élèves en situation de handicap,
– notre volonté de soutenir les associations culturelles comme par exemple les Eurochestries Charente Maritime, dont Claude Révolte a porté la voix,
– la valorisation du métier d’enseignant et de directeur d’école, grâce à la proposition de loi qui vient d’être adoptée par le Parlement
– la protection de nos écoles rurales et l’importance de donner confiances aux élèves avec des associations comme De la Charente-Maritime aux Grandes Ecoles qui accompagne les lycéens vers des filières sélectives.
– la mise en place du Pass’Sport et du Pass’Culture.
Merci aux nombreuses personnes qui se sont déplacées pour assister à ce moment d’échange.

Participation au conseil de surveillance de l’hôpital de Boscamnant

Jeudi 18 novembre 2021

Heureux de participer au conseil de Surveillance de l’hôpital de Boscamnant.
Je me réjouis de l’élection du conseiller départemental, Yves Poujade à la présidence et de la reconduction de Pierre Borde, maire de Boscamnant, à la vice-présidence.
J’ai noté avec satisfaction la volonté partagée par tous les acteurs (Direction, personnels, élus, partenaires sociaux) de travailler ensemble et de bâtir un projet d’avenir pour l’hôpital et pour l’Ehpad. Je salue l’engagement de Sylvie Marcilly Présidente du Département de la Charente-Maritime, qui en proposant à Yves Poujade de rejoindre le conseil de surveillance affirme son intérêt pour l’avenir de l’établissement.
J’ai rappelé tout mon soutien pour accompagner les différents acteurs du dossier et défendre le projet à Paris et partout où cela sera nécessaire.

Remise de la légion d’honneur à l’ambassadeur d’Indonésie

Mercredi 17 novembre 2021

En tant que président du groupe d’amitié parlementaire entre la France et l’Indonésie, j’étais très honoré d’assister à la cérémonie de remise de la légion d’honneur à l’ambassadeur d’Indonésie.
Nos deux pays partagent des préoccupations qui constituent des axes de coopération économique et culturelle : le développement des énergies renouvelables, ou encore, les métiers d’art.

Amendement en faveur de l’amélioration des conditions de prise en charge des personnes détenues en perte d’autonomie

Mardi 16 novembre 2021

Suite à la visite de la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté au centre pénitencier de Bédenac donnant lieu à une alerte concernant les dysfonctionnements observés au sein de l’unité de soutien à l’autonomie, je me suis mobilisé en faveur de l’amélioration des conditions de prise en charge des personnes détenues en perte d’autonomie.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2022, l’Assemblée nationale a adopté un amendement à mon initiative afin d’évaluer l’effort financier consacré par la sécurité sociale à l’accès aux soins de ces détenus.
Concernant plus spécifiquement le site de Bédenac, une série de mesures d’urgence a été annoncée par les ministères de la Santé et de la Justice.
Dans une lettre en date du 20 octobre dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran m’a confirmé que l’Agence régionale de santé allait mettre en œuvre des mesures complémentaires pour renforcer la présence médicale quotidienne et garantir des interventions quotidiennes de la part des services d’aide à domicile.

Cérémonie de remise de l’insigne d’officier dans l’Ordre National du Mérite à Pierre Borde, maire de la commune

Samedi 13 novembre 2021

Présent à Boscammant pour assister à la Cérémonie de remise de l’insigne d’officier dans l’Ordre National du Mérite à Pierre Borde, maire de la commune.
Rencontre avec l’ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, qui a remis cette distinction à Pierre Borde, engagé au quotidien pour sa commune, les habitants et tout le territoire.

Informations aux élèves de la part de l’association « De la Charente-Maritime aux grandes écoles »

Vendredi 12 novembre 2021

C’est toujours un véritable plaisir de venir à la rencontre des jeunes, notamment pour échanger au sujet de leur orientation.
L’association De la Charente-Maritime aux Grandes Ecoles était présente au Lycée Saint-Hyppolite de Jonzac afin de faire le point avec les élèves sur les études à filières sélectives après le baccalauréat.
Merci à Benjamin MARSAC, Pierre MAHE, Anna LEFAY, Hugo FLORENTIN, Margot DOUTEAU et Yohann MARCON pour leur investissement auprès des plus jeunes.

Cérémonies du 11 novembre 2021

Jeudi 11 novembre 2021

Ce jeudi 11 nobembre 2021, nous célébrons le 103ème anniversaire de l’Armistice.

J’ai rendu hommage à Lonzac, ma commune, et à Jonzac, à tous ceux tombés pour la paix, la patrie et la France.

Je salue Hubert Germain, dernier compagnon de la libération, inhumé ce jour au mont Valérien.
Tout mon repsect, Monsieur.

Vive la France 🇫🇷

𝗕𝗼𝘀𝗰𝗮𝗺𝗻𝗮𝗻𝘁 𝘀𝗲𝗿𝗮𝗶𝘁-𝗶𝗹 𝗱𝗲𝘃𝗲𝗻𝘂 𝗹𝗲 𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝗺𝗼𝗻𝗱𝗲 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 ?

Vendredi 5 novembre 2021

 
𝘙𝘦́𝘶𝘯𝘪𝘰𝘯 𝘥𝘶 29 𝘫𝘢𝘯𝘷𝘪𝘦𝘳 2021 𝘢̀ 𝘭’𝘩𝘰̂𝘱𝘪𝘵𝘢𝘭 𝘥𝘦 𝘉𝘰𝘴𝘤𝘢𝘮𝘯𝘢𝘯𝘵 𝘭𝘰𝘳𝘴 𝘥𝘦 𝘭𝘢 𝘷𝘪𝘴𝘪𝘵𝘦 𝘥𝘦𝘴 𝘔𝘪𝘯𝘪𝘴𝘵𝘳𝘦𝘴 𝘉𝘳𝘪𝘨𝘪𝘵𝘵𝘦 𝘉𝘰𝘶𝘳𝘨𝘶𝘪𝘨𝘯𝘰𝘯 𝘦𝘵 𝘑𝘰𝘦̈𝘭 𝘎𝘪𝘳𝘢𝘶d

 
Tout le ban et l’arrière-ban de la famille des Républicains se retrouve ce week-end à Boscamnant. Grande nouvelle ! Nous connaissons le charme de cette commune du sud de notre département aux confins de trois autres départements, mais est-ce la seule raison de ce grand raout ?
Non, c’est la commune choisie par Les Républicains 17 pour y adouber leur candidat à la candidature à la prochaine élection présidentielle, Xavier Bertrand. Rien de moins.
Mais de quel Xavier Bertrand parle-t-on ? De ce Xavier Bertrand qui quitta LR avec force fracas en 2017 pour marquer son désaccord avec un parti devenu trop droitier à son goût ? Ou peut-être s’agit-il plutôt d’un autre Xavier Bertrand, revenu il y a quelques semaines dans le giron de ce même parti, qui pourtant n’a fait que se droitiser davantage depuis sa déroute de 2017 ? Ou alors, et ce serait louable, il s’agit de cet autre Xavier Bertrand qui fut ministre en charge de la Santé de 2010 à 2012 et qui de ce fait est responsable de la situation dramatique de l’EHPAD de Boscamnant ?
Si c’est bien de ce Xavier Bertrand-là qui est attendu à Boscamnant samedi, nul doute alors qu’il reviendra sur cette décision hasardeuse de créer un second site pour l’Ehpad à Montguyon. Un établissement, deux sites. Il n’est pas besoin d’être bien malin pour comprendre que doubler les coûts de fonctionnement en dédoublant des équipes allait fatalement conduire à une impasse.
Cette impasse nous y sommes. Aujourd’hui, faute de pouvoir endiguer un déficit structurel devenu abyssal, faute d’une véritable mobilisation de tous les acteurs pour bâtir un projet solide garantissant l’avenir de cet équipement et nous permettant de définir une véritable politique d’accès aux soins arrimée à l’hôpital de Boscamnant, les conséquences de cette décision funeste de monsieur Bertrand semblent écrites à l’avance.
L’avantage qu’il y a à jouer les caméléons, c’est que jamais vous n’êtes appelé à rendre de comptes. Un Xavier Bertrand chasse l’autre et l’ancien ministre de la Santé du Président Sarkozy, n’aura pas à dire ce samedi, pourquoi, par clientélisme politique, il autorisa la construction d’un deuxième site à Montguyon, sans assurer un nombre de places suffisant pour atteindre l’équilibre financier de cette double structure. Celui-ci, ne répondra pas non plus sur son refus, tout aussi clientéliste, de ne pas supprimer le numérus-clausus quand il était encore temps de le faire. Il préféra alors se contenter de le relever un petit peu, préparant ou confortant les déserts médicaux d’aujourd’hui.
Cette visite, ou plutôt le lieu choisi pour cette visite est-elle alors un affront fait aux agents hospitaliers de Boscamnant, qui depuis des mois luttent pour trouver une solution qui ne passe pas par la dégradation des soins et des conditions d’exercice de leur métier, déjà bien difficiles ? S’agit-il d’un pied de nez aux familles, inquiètes de cette même inéluctable dégradation des soins si la seule réponse devait être une réduction des effectifs ?
Ou s’agit-il seulement d’une marque d’inconséquence et de cette nonchalance du Xavier Bertrand candidat à la candidature ? Promettra t’il alors de raser gratis ? S’engagera t’il la main sur le cœur à dire « Moi Président, plus jamais ça ! », ses talents d’acteur burlesque n’étant plus à démontrer.
Plus sérieusement, cette communion à la table du putatif sauveur de la droite réunissant sénateurs, député de la 5e circonscription, Premier vice-président du Conseil départemental, sera peut-être l’occasion d’une prise de conscience à défaut d’une prise des responsabilités qui sont les leurs dans cet échec.
Voici des mois que nous sommes quelques-uns à tenter de mettre tout le monde autour de la table – de travail celle-fois. La visite de la Ministre Brigitte Bourguignon a permis de réunir tous les acteurs du territoire. Je croyais à ce moment-là que le Département, prendrait toute sa part, car il est un acteur clé qui, seul, peut impulser une dynamique de concertation permettant de bâtir un plan à court, moyen et long terme pour Boscamnant. Le Président Bussereau m’avait assuré qu’il ferait tout son possible pour trouver une issue.
J’ai dit mon engagement pour aller, aux côtés de tous, chercher tous les financements et les autorisations qu’il faudra. J’ai proposé de faire de Boscamnant-Montguyon (Hôpital et Ehpad) un lieu pionnier dans la construction d’un réseau d’accès aux soins dans la ruralité et de maillage entre médecine de ville et hôpital, ainsi qu’un lieu d’accompagnement du grand âge permettant de garder nos aînés le plus longtemps possible chez eux ou dans des hébergements adaptés, comme étapes intermédiaire entre le domicile et l’Ehpad.
Quels soutiens avons-nous obtenus ? Une vigilance particulière de la Ministre Brigitte Bourguignon et l’engagement sans faille des nouveaux conseillers départementaux Jeanne Blanc et Yves Poujade. Une ouverture à la discussion de la part de la Direction de l’Hôpital et de l’ARS.
Espérons que ce déjeuner autour de ce Xavier Bertrand nouveau, ne soit pas juste une réunion entre vieux copains qui s’étaient perdus de vue quelque temps et soudain soucieux de soigner les vieux réseaux d’un canton perdu aux dernières élections, mais qu’elle sera bel et bien le signal d’une prise en compte par les élus de la majorité départementale qu’il est plus que temps de rompre avec l’entre-soi et de passer aux actes ; sans omettre de prendre au passage le passif des erreurs commises entre 2010 et 2012 dans cette affaire.
Moins que cela, serait faire offense aux agents de l’hôpital, aux familles des résidents et à tout un territoire qui se bat pour ne pas être sans cesse la victime de son éloignement des centres de décisions.

Adoption par la commission des affaires sociales de mon amendement visant à engager une réflexion pour développer, promouvoir et prendre en charge la contraception masculine.

Jeudi 14 octobre 2021

Je me réjouis de l’adoption par la commission des affaires sociales de mon amendement visant à engager une réflexion pour développer, promouvoir et prendre en charge la contraception masculine.
Depuis le début du quinquennat, j’ai fait de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes une de mes priorités.
La question du partage de la charge contraceptive est particulièrement importante, car elle constitue un poids invisible dans le quotidien des femmes qui doivent prendre des rendez-vous médicaux, veiller à l’efficacité des contraceptifs et en assurer les coûts financiers.
Or, on peut tout à fait imaginer au 21ème siècle une alternance entre contraception masculine et féminine au sein du couple permettant de répartir les responsabilités, ainsi que les risques.
J’espère que cet amendement sera définitivement adopté lors de l’examen en séance publique.

Adoption de la proposition de loi créant la fonction de directrice ou de directeur d’école

Jeudi 7 octobre 2021

L’Assemblée nationale a adopté il y a quelques jours la proposition de loi réant la fonction de directrice ou de directeur d’école en seconde lecture.
En tant que membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, elle est l’occasion pour moi de revenir sur les principales avancées permises par le texte sui vise à s’adapter au plus près de la réalité des territoires pour répondre aux besoins et spécificités de chaque école.
✅ L’article premier de la proposition de loi complète et renforce les missions et l’autorité du directeur d’école sans AUCUNE remise en cause du lien hiérarchique.
Avec l’autorité fonctionnelle, la directrice ou le directeur d’école pourra :
– Entériner les décisions prises collectivement lors du conseil d’école et les mettre en œuvre ;
– Bénéficier d’une délégation de compétences de l’autorité académique pour le bon fonctionnement de l’école qu’il dirige ;
– Disposer d’une autorité fonctionnelle qui lui permet de mettre en œuvre le projet d’école et faciliter la réalisation des projets : sorties scolaires, intervenants extérieurs, partenariats.
✅ L’article 2 crée un emploi de direction d’école afin de reconnaître la spécificité de ses missions et ses responsabilités exercées actuellement par un nombre de directeurs d’école. Cette avancée permet une nouvelle façon d’articuler la fonction de direction avec des missions : comme l’enseignement, la formation, ou encore la coordination.
Il prévoit que les directeurs d’école bénéficient d’une décharge totale ou partielle d’enseignement ainsi que d’une offre de formation.

Adoption de la proposition de loi visant à interdire les thérapies de conversion

Mercredi 6 octobre 2021

Hier soir, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi portée par mon amie Laurence Vanceunebrock, L’Allier, un territoire de réussite visant à interdire les thérapies de conversion dans notre pays.
Je me réjouis de ce vote qui place la France en tête des pays qui ont légiféré pour mettre un terme à ces pratiques contraires à la dignité humaine.
La proposition de loi prévoit la création d’un délit autonome au sein du code pénal permettant de sanctionner les pratiques visant à modifier ou réprimer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne.
Je remercie mes collègues députés d’avoir également adopté mon amendement visant à confier aux plateformes en ligne la responsabilité de lutter contre les discours faisant la promotion des thérapies de conversion, notamment par un travail de modération.

Adoption de la proposition de loi visant à interdire les thérapies de conversion

Mercredi 6 octobre 2021

Hier soir, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi portée par mon amie Laurence Vanceunebrock, L’Allier, un territoire de réussite visant à interdire les thérapies de conversion dans notre pays.
Je me réjouis de ce vote qui place la France en tête des pays qui ont légiféré pour mettre un terme à ces pratiques contraires à la dignité humaine.
La proposition de loi prévoit la création d’un délit autonome au sein du code pénal permettant de sanctionner les pratiques visant à modifier ou réprimer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne.
Je remercie mes collègues députés d’avoir également adopté mon amendement visant à confier aux plateformes en ligne la responsabilité de lutter contre les discours faisant la promotion des thérapies de conversion, notamment par un travail de modération.

Le Sud pousse un cri d’alarme

Mardi 5 octobre 2021

Suite à ma rencontre avec les équipes du centre hospitalier de Jonzac au mois de septembre, j’ai écrit à l’Agence régionale de santé de Nouvelle Aquitaine afin d’apporter mon soutien aux projets portés par les équipes médicales, les acteurs du territoire et les élus locaux dans le cadre des investissements prévus par le Ségur de la santé.
Après l’inauguration d’un service IRM tant attendu, nous avons la possibilité de faire de l’hôpital de Jonzac un pôle d’excellence dans le sud de la Charente-Maritime, permettant d’offrir une gamme de services de proximité variée et de qualité pour l’ensemble du bassin de vie qui s’étend de Royan et l’estuaire de la Gironde aux limites des départements de la Gironde, de la Dordogne et de la Charente.
Ne manquons pas cette occasion. La crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19 a rappelé combien le domaine de la santé était au cœur des préoccupations de nos concitoyennes et de nos concitoyens.

Accord entre l’Assemblée nationale et le Sénat sur la proposition de loi visant à protéger la rémunération des agriculteurs

Mardi 5 octobre 2021

Hier l’Assemblée nationale et le Sénat sont parvenus à un accord sur la proposition de loi visant à protéger la rémunération des agriculteurs.
En tant que député d’un territoire particulièrement rural comme la Haute-Saintonge, je m’en réjouis.
Depuis 2017, j’appartiens à une majorité parlementaire qui est pleinement engagée aux côtés des agriculteurs afin de leur permettre de vivre dignement de leur travail.
Aujourd’hui leur rémunération est trop souvent la variable d’ajustement des négociations commerciales.
Dans la continuité de la loi #Egalim votée en 2018, ce texte propose ainsi d’inverser la logique contractuelle actuellement en vigueur pour permettre aux agriculteurs d’être payés au juste prix.
Il permettra également d’obtenir plus de transparence concernant le coût d’achat des matières agricoles par les industriels.

Adoption du projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux oeuvres culturelles à l’ère numérique

Mercredi 29 septembre 2021

Je salue l’adoption définitive à l’Assemblée nationale du projet de loi i relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux oeuvres culturelles à l’ère numérique qui prévoit, notamment, la création d’une grande autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, réunissant l’actuel Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et Hadopi.
L’objectif poursuivi était de consolider la mission de l’ARCOM en modernisant les compétences et pouvoirs de contrôle et d’enquête dont le CSA disposait et renforcer la protection de l’accès du public aux œuvres cinématographiques et audiovisuelles.
Je regrette néanmoins que la commission mixte paritaire, réunissant des députés et des sénateurs, ait supprimé toute référence à la promotion de la diversité à l’écran.
Je m’étais battu lors de l’examen à l’Assemblée nationale afin de donner à l’ARCOM une base légale lui permettant d’exiger des chaînes des indicateurs qualitatifs et quantitatifs afin d’objectiver leur contribution à une plus juste représentation de l’ensemble des composantes de la société française au sein des programmes, dont évidemment les territoires ruraux.
C’est pour moi un acte politique manqué. Je crois que le sentiment de défiance de nos concitoyens à l’endroit des médias audiovisuels appelle des programmes plus inclusifs et davantage à l’image de leurs préoccupations quotidiennes.

Adoption du projet de loi relatif à la responsabilité pénale et à la sécurité intérieure

Vendredi 24 septembre 2021

Je salue l’adoption du projet de loi relatif à la responsabilité pénale et à la sécurité intérieure à l’Assemblée nationale.
✅ Il permettra de renforcer l’arsenal contre les #rodéosurbains qui constituent aussi un fléau dans nos campagnes.
✅ Il introduit une dérogation au principe d’irresponsabilité pénale lorsque l’abolition du discernement au moment de la commission d’un meurtre, d’actes de torture, de barbarie ou d’un viol résulte de la consommation volontaire de drogues.
✅ Il renforce également la répression des atteintes commises à l’encontre de nos forces de l’ordre, car il est de notre devoir de protéger ceux qui nous protègent.
En tant que député élu dans un territoire rural, je m’étais inquiété de l’exclusion des gardes champêtres dans ce dispositif de protection. Ces derniers exercent des compétences en matière de police administrative et judiciaire qui les exposent au même risques d’agression que leurs collègues de la police municipale.
Je remercie mes collègues du groupe La République en Marche d’avoir su entendre leur voix et de les avoir inclus, comme je le suggérais, au moment des débats en dans l’hémicycle.
La prise en compte de leur quotidien doit devenir un réflexe dès lors que nous légiférons dans le domaine de la sécurité intérieure.

Visite de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’éducation nationale et de Roselyne Bachelot, Ministre de la culture

Vendredi 17 septembre 2021

Evelyne Delaunay, ma suppléante, me représentait lors de la venue de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, à Saintes.
Une très belle visite de l’Amphithéâtre Gallo-Romain en présence d’un groupe d’élèves ayant participé avec l’association « les Fabri Tignuari » à l’apprentissage des techniques de constructions antiques.
Ils se sont ensuite rendus dans l’Abbaye aux Dames, qui abrite aujourd’hui un centre culturel de rencontre permettant de faire le lien entre la musique, le théâtre, l’écriture et les arts visuels.
Une opportunité de montrer l’efficacité des mesures gouvernementales dans l’éducation et la culture.

Visite de Jean-Baptiste Djebarri, Ministre des transports,  à Jonzac

Jeudi 16 septembre 2021

Merci à Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des Transports, pour sa présence en Haute-Saintonge ce jour.
Représenté par ma suppléante, Évelyne Delaunay, M. le Ministre a exprimé son admiration pour ce grand projet lors de sa visite à l’Aéropôle Antoine de St-Exupéry de Jonzac/Neulles.
Toutes les entreprises installées dans la pépinière ont pour objectif de rester à proximité, de grandir et ainsi de faire de ce lieu le grand pôle aéronautique du Sud de la Charente-Maritime, grâce notamment à l’innovation impulsée par ces pépites.

Echange avec l’intersyndical Retraites de Charente-Maritime

Mardi 14 septembre 2021

J’ai rencontré dans ma permanence certaines organisations syndicales et associatives de retraités de Charente-Maritime, afin de faire le point sur leurs propositions dans le cadre du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale.
Ils m’ont fait part de leur souhait de voir augmenter les pensions de retraite, même si, selon moi, la suppressions de la taxe d’habitation a déjà constitué un apport non négligeable à certains retraités, ainsi que l’augmentation du minimum vieillesse.
Je pense que le débat sur les retraites doit avoir lieu pendant la campagne présidentielle et doit absolument être la première réforme du prochain quinquennat. Avant tout il faut recueillir l’assentiment des Français dans les urnes, ce qui n’empêche pas de poursuivre les consultations et les discussions avec les partenaires sociaux.
Je souhaite également une grande loi sur la dépendance, dans le cadre de projets de territoire intégrant divers acteurs et services (ARS, collectivités territoriales, EHPAD, réunion de tous les financeurs, etc.).

Rentrée solennelle au tribunal de Saintes

Lundi 13 septembre 2021

J’étais présent, comme tous les ans, à l’audience solennelle de présentation au tribunal de Saintes qui s’occupe également des affaires judiciaires de la Haute-Saintonge.
Moment unique pour notre justice, il est du devoir de chaque élu de venir soutenir nos magistrats, d’où ma satisfaction d’avoir à mes côtés mon collègue de Royan, Didier QUENTIN.
Nous avons appris l’arrivée de Benjamin Alla, le nouveau procureur de la république de Saintes après le départ de Nicolas Septe vers Ajaccio et d’une nouvelle magistrate, Alice Rodrigues, une vraie bouffée d’oxygène. Ce renfort portera les effectifs à cinq magistrats au lieu de quatre, ce qui n’était pas arrivé depuis 1973 !

Opération Collage avec les Jeunes Avec Macron de Charente-Maritime

Lundi 13 septembre 2021

Week-end de mobilisation aux côtés des militants de Haute-Saintonge pour présenter le bilan de nos actions.
Merci à William Ecoto, référent departemal Les Jeunes Avec Macron – Charente-Maritime d’avoir démarré cette campagne de communication du bilan d’Emmanuel Macron à Jonzac.
Quatre années au service de nos concitoyennes et de nos concitoyens dans le domaine de l’emploi, la sécurité, les solidarités et la transition écologique.
On continue 💪

Visite de courtoisie à la Sous-Préfecture de Saintes

Lundi 13 septembre 2021

Je rencontre ce matin la nouvelle Sous-préfète de Saintes, Véronique Schaaf, afin de faire connaissance et d’échanger sur les principaux dossiers qui chevauchent l’arrondissement de Saintes et ma circonscription.
Une discussion très riche sur des sujets tels que certaines problématiques de chasse, la loi littoral et les énergies renouvelables.
Mes échanges constants avec les maires de ma circonscription me permettent ainsi de créer un lien direct entre les territoires et les autorités de l’État.

Rencontre avec les dirigeants de l’entreprise Champignons Renaud

Vendredi 10 septembre 2021

Suite à leur demande d’aide, je suis allé ce matin rencontrer l’équipe de l’entreprise Champignons Renaud & Fils afin de les accompagner dans leur démarche de recrutement.
En effet, la pandémie de Covid a eu un effet dévastateur sur les activités de cueillette, notamment ici, à Avy, où l’entreprise tourne toute l’année.
Il manque près de 30 personnes dans l’équipe, c’est à dire 30 tonnes de champignons par semaine non récoltés, et cela a un grave impact sur la trésorerie de l’entreprise qui pourtant continue d’investir afin de s’agrandir.
Aujourd’hui, l’Etat souhaite limiter l’afflux migratoire et l’emploi est l’une des passerelles pour entrer en France. Il faut donc trouver des solutions pour recruter nos forces vives du territoire ou bien des travailleurs étrangers de l’Union Européenne.
J’ai essayé d’apporter plusieurs solutions et je reste bien évidemment très attentif à la suite des événements, car il n’est pas possible d’abandonner une entreprise de plus de 500 salariés, en Haute-Saintonge.

Echange avec l’association Solenciel

Mercredi 08 septembre 2021

Dans la continuité de mon combat en faveur des droits des personnes en situation de prostitution, j’ai échangé aujourd’hui avec l’association Solenciel sur les leviers permettant de renforcer l’insertion professionnelle des femmes engagées dans un parcours de sortie de prostitution.
Jusqu’à présent, à peine quelques centaines de femmes migrantes ont pu bénéficier de ce dispositif qui permet la délivrance d’une autorisation provisoire de séjour assortie d’une autorisation de travail indispensable pour sortir de la précarité.

Rentrée des classes à Germignac

Jeudi 02 septembre 2021

C’est toujours un vrai plaisir d’assister à la rentrée des classes.
Pour cette année, j’ai choisi d’être présent à l’école primaire de Germignac, étant donné la problématique d’amiante au sein de l’école maternelle, découverte au printemps dernier.
Tous les élèves ont ainsi déménagé dans l’école élémentaire afin d’assurer leur sécurité.
Tout l’été, l’équipe pédagogique à mis en place les mesures nécessaires pour permettre une rentrée sereine.
J’ai pu constater les solutions mises en œuvre par la commune pour répondre aux inquiétudes des parents et de la communauté éducative.
Le dialogue en tous ces acteurs a permis d’assurer une rentrée apaisée et de garantir la sécurité sanitaire des enfants et des enseignants.
Je salue l’engagement des services de l’inspection d’académie.
Merci aux élus de consentir à des sacrifices financiers afin de permettre aux enfants d’être constamment en sécurité et mon engagement à leurs côtés reste constant pour trouver des financements permettant de mener rapidement à bien les travaux de réfection nécessaires pour l’école maternelle.

4ème déjeuner de l’été avec les maires

Vendredi 16 juillet 2021

4ème et dernier déjeuner avec les maires de ma circonscription pour cette semaine.
Loin d’en avoir terminé, je renouvelle l’opération tout l’été afin de faire remonter les problématiques locales, ce que je fais depuis le début de mon mandat.
Nous avons notamment échangé sur le déploiement de la fibre optique, les compétences des maires et leur capacité à agir dans leur commune et bien sûr les projets de chacun.

Echange avec Mme Laferrere, principale au lycée Saint Hyppolite de Jonzac

Jeudi 15 juillet 2021

C’est toujours un moment d’exception d’être présent le 14 juillet, comme tous les ans, à Royan, Pons et Jonzac.
Cette année marque le 232e anniversaire de la prise de la Bastille. Mais ce n’est que près d’un siècle plus tard que le 14 juillet a commencé à être célébré officiellement par la République.

Fête nationale à Royan, Pons et Jonzac

Mercredi 14 juillet 2021

C’est toujours un moment d’exception d’être présent le 14 juillet, comme tous les ans, à Royan, Pons et Jonzac.
Cette année marque le 232e anniversaire de la prise de la Bastille. Mais ce n’est que près d’un siècle plus tard que le 14 juillet a commencé à être célébré officiellement par la République.

Déjeuner d’échange avec les maires

Lundi 12 juillet 2021

Après des mois de confinement, je reprends aujourd’hui, comme chaque année, les rencontres avec les maires de ma circonscription.
Bilan de la crise, projets des communes, échanges sur l’état d’esprit de nos concitoyens. A bâton rompus mais ça fait tellement de bien !
J’étais aujourd’hui avec Corinne Pequignot, 1ère adjointe à Saint Sever de Saintonge, Jean-Michel Marchais, maire de Salignac sur Charente, David Musseau, maire de Rouffiac et Christian Dugué, maire de Pérignac.

Inauguration du trajet Angoulême-Royan suite à la rénovation des voies

Lundi 12 juillet 2021

Heureux de participer avec ma collègue Sandra Marsaud, ce matin, au voyage inaugural du #TER sur l’axe #Angoulême#Royan. Après régénération de la voie, Royan retrouvera enfin une desserte plus adaptée.
Après 6 mois de travaux et grâce à #FranceRelance, l’Etat remet la mobilité au centre des territoires.

Remise des trophées de la course en voile à Royan

Samedi 10 juillet 2021

Toutes mes félicitations à Frédéric Bourdereau en classe A, Yannick Poisson en classe B et Florian Fargier en classe mini pour leur première position dans le cadre du tour de la #CharenteMaritime à la voile, après trois jours de course.

Première tranche de la rénovation de l’église de Cozes

Samedi 10 juillet 2021

La première tranche de la restauration de l’église de #Cozes est achevée.
Très investi pour le patrimoine, je milite depuis le début de mon mandat pour permettre la restauration de nos monuments historiques.
La campagne de souscription a permis de collecter 83 000 euros, bravo 👏

Au début de l’année 2022 débutera la deuxième des trois tranches, touchant au clocher et la tourelle de l’escalier y conduisant. La nef sera traitée lors d’une troisième phase.

Le Plan 1 jeune 1 solution au pôle de Jonzac

Vendredi 09 juillet 2021

Le plan #1jeune1solution a permis à 2 millions de #jeunes de trouver un emploi ou une formation grâce aux 9 Mds € investis par #FranceRelance
En #HauteSaintonge le taux de chômage est de 6.6 contre 8.2 en #CharenteMaritime grâce à l’optimisme des #entreprises 💪
Les mesures gouvernementales ont permis aux entreprises de passer cette crise sanitaire, et aujourd’hui, elles recrutent massivement ! Nous ne sommes pas en situation de crise économique, au contraire, la relance est bien présente.
Bravo à Cindy, qui signe au pôle emploi de #Jonzac, en présence de Daniel Dartigolles – Conseiller Régional Nouvelle-Aquitaine, un CDI dans un restaurant. Grâce au Contrat Initiative Emploi #CIE, elle a bénéficié d’une immersion et d’une formation avant d’intégrer cet emploi.

Visite d’Annick Girardin à Royan, Ministre de la Mer

Jeudi 08 juillet 2021

Bel échange avec Annick Girardin autour des pêcheurs de #Royan sur des sujets essentiels tels que le choix de la prochaine zone d’éolien en mer en Sud-Atlantique, la régulation de l’usage de la senne danoise, les quotas de soles et les captures accidentelles de cétacés.
Merci pour son écoute, sa proximité et son engagement pour défendre les intérêts français au niveau européen.
Elle reste constamment aux côtés de ces professionnels qui participent à la souveraineté alimentaire de notre pays.

Projet de loi concernant la protection de l’enfance

Mercredi 07 juillet 2021

L’Assemblée nationale a adopté hier soir le projet de loi relatif à la protection de l’enfance.
Le projet de loi prévoit la constitution d’un groupement d’intérêt public reprenant les missions du GIPED, de l’AFA et du secrétariat général du CNAOP, assurant le secrétariat du CNPE et du conseil national de l’adoption.
Ce nouvel organisme national unique a pour objectif d’améliorer le pilotage et la mise en œuvre de la politique d’accès aux origines personnelles, d’adoption nationale et internationale, de prévention et de protection de l’enfance.
Il s’agit d’une réforme très attendue par l’ensemble des acteurs, mais qui cristallise également des inquiétudes sur les moyens qui seront consacrés à la politique de l’adoption internationale, dans un contexte tendanciel de baisse des enfants adoptables.
J’ai été particulièrement vigilant sur ces différents points.
✅ A l’occasion de l’examen en commission, le Gouvernement, par la voix d’Adrien Taquet, m’a assuré que l’élargissement des missions de l’AFA dans le domaine de l’adoption nationale (formation des conseils de famille, animation d’une base nationale des agréments) ne se ferait pas au détriment de son rôle d’intermédiation au niveau international.
✅ Il s’est aussi engagé à ce que les dossiers des familles adoptives dans les pays où le nouvel organisme ne serait pas accrédité à l’issue de la période transitoire de deux ans seraient repris par la mission pour l’adoption internationale, car il n’est pas question de remettre en cause des projets de vie du jour au lendemain.
Les députés ont par ailleurs adoptés deux amendements que je proposais :
Le premier pour réaffirmer que le futur organisme a vocation à promouvoir et diffuser les bonnes pratiques en matière d’adoption internationale, y compris dans l’accompagnement dans les démarches d’accès aux origines personnelles.
Le second pour préciser le rôle que l’autorité centrale pour l’adoption internationale tient de la Convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale à laquelle la France est partie.

Visite de la piscine de Montendre et signature du CRTE de Haute-Saintonge

Mercredi 07 juillet 2021

J’étais aujourd’hui aux côtés de Nicolas Basselier, Préfet de la Charente-Maritime, afin de visiter la piscine de #Montendre. Des travaux pour une meilleure accessibilité ont été effectués et de nouveaux équipements ludiques ont été ajoutés.
Nous avons ensuite pu admirer la réhabilitation de l’ex gendarmerie de Montlieu-la-Garde dans le cadre du Plan de relance, notamment concernant l’isolation extérieure et intérieure des logements.
Enfin, Claude Belot et Nicolas Basselier ont signé le contrat de relance et de transition écologique de la Haute-Saintonge. Signé pour six ans, il intègre des dispositifs d’accompagnement de l’État à destination des collectivités territoriales, considérablement renforcés par les crédits du plan de relance lors des deux premières années.

Inauguration du réaménagement du musée de Royan

Jeudi 1er juillet 2021

Il était essentiel pour moi d’être présent au musée de Royan afin d’inaugurer son réaménagement.
Il a en effet fait l’objet d’un projet ambitieux de renouvellement de son parcours permanent, avec la création d’une nouvelle scénographie.
Chaque visiteur pourra dorénavant profiter d’une visite enrichissante, richement illustrée, ludique et digitalisée, faisant la part belle offerte à la création numérique, sonore et visuelle.

6ème prix d’excellence au CFA de Saint-Germain de Lusignan

Lundi 28 juin 2021

Je suis très fier d’avoir été présent au 6ème Prix d’excellence de la Légion d’Honneur au CFA de Saint-Germain de Lusignan.
Sur les 630 apprentis de cette année, 6 ont été sélectionnés pour le prix d’excellence, encorz toutes mes félicitations à eux.
Cette filière de l’apprentissage est très importante, ces jeunes ne doivent rien s’interdire, ne pas hésiter à expérimenter et toujours se perfectionner.
Ils représentent une vraie richesse pour notre pays.

Projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux oeuvres culturelles à l’ère numérique

Jeudi 22 juin 2021

Nous examinions hier dans l’hémicycle le projet de loi elatif à la régulation et à la protection de l’accès aux oeuvres culturelles à l’ère numérique.
Ce dernier prévoit de renforcer la lutte contre le piratage des oeuvres artistiques et culturelles dans notre pays et de créer une instance unique chargée de la régulation de la communication audiovisuelle et numérique, issue de la fusion du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la Hadopi.
A l’occasion de l’examen de ce projet de loi,
❌ j’ai d’abord réaffirmé mon opposition au dispositif de transaction pénale pour les internautes contrevenants : les techniques de piratage ont beaucoup évolué depuis le début des années 2000. Il n’y a plus de sens aujourd’hui à cibler directement les internautes qui recourent au téléchargement de pair à pair, au risque de stigmatiser ceux qui compte tenu de l’enclavement des territoires et l’existence des zones blanches rencontrent des difficultés d’accès aux offres culturelles. Il est plus efficace pour protéger les droits des auteurs de concentrer nos efforts de répression sur le streaming illégal ou les sites miroirs qui tirent d’immenses profits liés au téléchargement illégal.
✅ J’ai également plaidé pour que les missions de la future autorité de régulation soient renforcées en matière de contrôle de représentation de la diversité de la société française au sein des programmes de radio et de télévision
A l’heure actuelle, la télévision souffre d’un défaut d’inclusion et de représentativité. La France des ronds points y demeure invisible. Les chaînes nationales donnent peu à voir la richesse de nos territoires, que ce soit les Outre-mer ou la ruralité. Cela doit changer, car les médias ont une responsabilité sociale, politique et citoyenne en la matière. Ils agissent sur les représentations de l’imaginaire national et sur notre sentiment de cohésion sociale.
Au cours de ces dernières années, les Français ont demandé à avoir des médias qui entretiennent davantage de proximité, qui soient davantage à leur image et qui traitent de leur préoccupations de leur vie quotidienne.

La filière Cognac dans  la proposition de loi visant à protéger la rémunération des agriculteurs

Mardi 15 juin 2021

J’étais présent ce soir en commission des affaires économiques pour défendre la prise en compte des spécificités de la filière Cognac dans le champ de la proposition de loi visant à protéger la rémunération des agriculteurs actuellement à l’examen à l’Assemblée nationale.
Le rapporteur a indiqué vouloir exclure du champ d’application de la proposition de loi qui prévoit d’accroître la transparence du coût d’achat de la matière première agricole par l’industriel certains produits alimentaires listés par décret pour tenir compte de la réalité de certaines filières de production.
Les filières agricoles comme les vins et spiritueux bénéficient d’une bonne organisation producteur – acheteur et ne sont pas soumises à des variations de prix hebdomadaires ou même journalières.
Je serai vigilant concernant les garanties apportées à la filière vin et spiritueux en ce sens, notamment en prévision de l’examen de la proposition de loi dans l’hémicycle.
J’invite le ministre à initier une concertation avec les acteurs de la profession dans le cadre de l’élaboration de ce décret.

Rencontre avec l’association Les Maux Bleus

Mardi 15 juin 2021

Je participais ce matin à un échange avec les comédiennes des Maux Bleus pour évoquer le sexisme et la place des femmes en politique.
Ce collectif sensibilise à travers l’art à la réalité des violences faites aux femmes.
La succession de portraits et de tableaux met en lumière cette part d’ombre de la société, au travers de différents prismes : les victimes, les témoins et les bourreaux.

Journée nationale de la Résisitance

Vendredi 28 mai 2021

Je me suis rendu aux côtés d’Estelle Leprêtre, Sous-Préfète de Jonzac et de Christophe Cabri, Maire de Jonzac, à la cérémonie organisée au monument aux morts, pour la Journée nationale de la Résistance, en mémoire de ceux qui ont combattu lors de la Seconde Guerre mondiale.

300 ans de la gendarmerie de Montendre

Vendredi 28 mai 2021

C’est un honneur de participer à la commémoration des 300 ans de la brigade de gendarmerie de Montendre et de Saint-Genis-de-Saintonge.
La brigade est la pierre angulaire de la gendarmerie dans les territoires les plus reculés. Cette institution créée pour assurer la protection des français, est l’expression de la devise française au quotidien.
J’ai un vrai attachement pour la gendarmerie. Depuis quatre ans, de nombreux événements ont bousculé les forces de l’ordre, que ce soit la crise des gilets jaunes ou la crise sanitaire, mais ils ont toujours été présents pour faire respecter l’ordre.
Je souhaite rappeler que je n’ai pas voté la loi sécurité globale car pour moi, la ruralité avait totalement été oubliée, notamment concernant les gardes-champêtres et bien sûr, je ne voulais pas de l’article 24 et le conseil constitutionnel m’a conforté dans ma décision.

Audition des acteurs de la conservation-restauration

Mercredi 26 mai 2021

A mon initiative, la commission des affaires culturelles et de l’éducation auditionne ce matin les acteurs de la conservation-restauration.
L’incidence économique de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus sur le secteur est source d’inquiétudes. Les études réalisées par le Centre de sociologie des organisations de Sciences Po Révèlent que les entreprises de conservation-restauration montraient déjà des signes de vulnérabilité avant la crise. L’arrêt ou le report des chantiers liés à la première période de confinement ont pesé sur l’activité des conservateurs-restaurateurs dont le manque d’identification par les pouvoirs publics a pu générer des difficultés d’accès aux dispositifs de soutien mis en place par le Gouvernement.
Or, l’affaiblissement de la profession pourrait s’accompagner – à terme- d’une perte de compétence indispensable au maintien de l’excellence et de la renommée française en matière de valorisation du patrimoine dans les territoires.
⤵ la mise en place d’un titre protégé, réglementant l’accès à la profession pourrait être une solution :
✅ en clarifiant les compétences et le niveau d’intervention de chaque acteur de la chaine patrimoniale
✅ en favorisant les passerelles entre les professions-partenaires tels que les artistes ou artisans d’art
✅ en facilitant l’émergence d’équipes pluridisciplinaires à l’instar de l’opération lancée en 2020 par le Mobilier national.

Visite au centre de détention de Bédenac

Mercredi 19 mai 2021

Depuis le début de mon mandat, je suis particulièrement attentif à la prise en compte des facteurs de vulnérabilité en détention.
C’est pour cette raison que je me suis rendu en novembre 2019 à la maison d’arrêt de Fleury-Merogis afin de constater par moi-même les conditions de détention extrêmement difficiles des femmes trans placées à l’isolement dans un quartier spécifique.
Aussi, j’ai pris connaissance des observations de la Contrôleure général des lieux de privation de liberté au sujet de l’unité pour détenus handicapés ou en perte d’autonomie de la prison de Bédenac en Charente-Maritime avec beaucoup de stupeur et d’incompréhension.
En tant que député, je suis très attaché à ce que les personnes détenues aient accès à une qualité de soins équivalente à celle de la population générale. Ce principe posé par la loi de 1994 a été réaffirmé par la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009.
Je me suis rendu sur place hier après-midi pour échanger avec le personnel et les détenus.
Le bâtiment, conçu pour accueillir des personnes détenues vieillissantes et à mobilité réduite ne tient pas aujourd’hui ses promesses en matière de prise en charge en raison d’un manque de moyens à la fois humain et matériel.
Les ministres des Solidarités et de la Santé, Olivier VERAN et de la Justice, Eric Dupond Moretti a annoncé des mesures d’urgence pour renforcer l’accompagnement médico-social des personnes détenues, notamment en confortant la présence médicale quotidienne et en accroissant le temps d’intervention du service d’aide à domicile.
Les difficultés rencontrées au sein de la structure pointent la nécessaire prise en compte des enjeux de prise en charge de l’autonomie âge en milieu carcéral. Je ne manquerai pas de m’engager sur le sujet à l’occasion des prochaines échéances sur le grand âge.

Réouverture des établissements thermaux

Mercredi 12 mai 2021

Le groupe d’étude thermalisme à l’Assemblée nationale dont je fais partie s’est fortement mobilisé pour faciliter une réouverture la plus rapide possible de nos établissements thermaux dont l’équilibre financier a été éprouvé pendant la crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19.
Je salue la décision du Gouvernement d’autoriser leur réouverture dès le 19 mai avec une jauge à 50%.
C’est une excellente nouvelle pour les thermes de Jonzac et l’attractivité de notre territoire de Haute-Saintonge.

Signature de la « Engagement École Territoire » à Lorignac

Mercredi 05 mai 2021

Ce matin, Evelyne Delaunay, ma suppléante, me représentait afin d’assister à la signature de la convention « Engagement École Territoire » à Lorignac en présence de Nicolas Basselier, Préfet de la Charente-Maritime, Annick Baillou, Directrice académique de Charente-Maritime et Christian Rouger, Maire de Lorignac.
Il s’agit ici de renforcer le Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) entre les mairies de Saint Dizant du Gua, Lorignac, Saint Fort sur Gironde.
Les élus de ce territoire seront accompagnés dans l’évolution de leurs structures scolaires afin de faire réussir au mieux tous les élèves dans une école qui mutualise ses moyens, qui réduit l’isolement, qui augmente l’attractivité du territoire.

Visite du commissariat de Royan avec le Préfet de Charente-Maritime

Samedi 1er mai 2021

Evelyne Delaunay, ma suppléante, me représentait hier lors de la visite de Nicolas Basselier, préfet de la Charente Maritime, qui s’est rendu sur les lieux du futur commissariat de Royan.
Le projet du futur commissariat de Royan sera plus vaste et accessible (accès aux personnes à mobilité réduite, proximité de la gare et des axes de circulation) et labellisé Haute Qualité Environnementale.
Le plan France Relance finance la construction de ce nouveau commissariat pour un budget de près de 6,3 millions d’€ pour une livraison prévue fin 2023.

Signature du protocole de «participation citoyenne » de Bussac-Forêt

Samedi 1er mai 2021

Estelle LEPRÊTRE, sous-préfète de Jonzac, signait ce jeudi, avec Lise MATTIAZZO, maire de Bussac-Forêt, et le Commandant HOARAU, commandant la compagnie de gendarmerie de Jonzac, le protocole de «participation citoyenne » de la commune.
Ce dispositif de «participation citoyenne », expérimenté depuis 2006 dans de nombreux départements en France est un outil efficace de lutte contre la délinquance. Il consiste à associer la population concernée à la sécurité de son environnement.
▶ Sur l’arrondissement de Jonzac, Bussac-Forêt sera la 8ème ville à signer ce protocole avec l’État. Cet engagement citoyen vient conforter les moyens de sécurité publique existants.

Visite dans l’entreprise Getade Environnement de Bussac-Forêt

Vendredi 09 avril 2021

Je soutiens l’innovation, et c’est dans ce cadre que je suis une nouvelle fois en visite dans l’entreprise GETADE Environnement afin de découvrir les nouveaux produits en préparation. Malgré la crise sanitaire, Bernard Lachaise continue à se battre pour que ses produits permettent au plus grand nombre de réduire l’utilisation de produits chimiques dans les cultures.

Mission flash relative aux aides à la presse régionale

Mercredi 07 avril 2021

Lors de la présentation de la mission flash relative aux aides à la presse régionale en commission des affaires culturelles, j’ai tenu à rappeler les spécificités de la presse ultramarine qui joue un rôle structurant dans l’organisation et la vitalité du débat démocratique dans chaque territoire.
Si nous avons tendance à penser les Outre-mer comme une catégorie politique homogène depuis les rivages de l’Hexagone, ils se caractérisent, en réalité, par des contextes socio-historiques singuliers, où la presse régionale participe à dessiner les contours d’une identité locale et à faire vivre un espace démocratique qui est parfois autonome vis-à-vis du débat public national où les réalités ultramarines sont le plus souvent traitées à la marge.
Dans le même temps, en raison de l’étroitesse du marché, lié à l’éloignement, à l’insularité, les entreprises de presse éprouvent des difficultés à trouver un équilibre dans leur modèle financier. A titre d’exemple, le journal France Antilles a été plusieurs menacé de disparition, au cours de ces dernières années, en raison de l’érosion de la diffusion de ses titres.
Dans ce contexte, le soutien de l’Etat à la presse ultramarine est une condition sine qua non à la survie de la vie démocratique dans les territoires et il est urgent d’engager une réflexion structurelle sur la manière d’accompagner ces médias vers un modèle économique plus solide et pérenne.

 Table-ronde avec des familles de personnes atteinte de syndromes autistiques

Vendredi 02 avril 2021

En cette journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, je suis à la Maison d’Accueil Spécialisée de Haute-Saintonge à Gemozac, afin de visiter la structure et d’échanger avec les familles pour entendre les problématiques liées à ce handicap.
Le Sud du département est extrêmement sous-équipé en structures pour les personnes atteintes d’un handicap, je souhaite donc pouvoir faire remonter les idées du terrain pour les transformer en actions efficaces.

 Visite du chantier du nouveau centre de secours et d’incendie de Gémozac

Vendredi 02 avril 2021

Depuis le début de mon mandat, je suis mobilisé auprès de tous les centres d’incendie de ma circonscription pour apporter mon soutien le plus complet à ces femmes et hommes.
À Gémozac, les 33 pompiers interviennent sur près de 600 opérations par an.
Je suis donc très fier d’être encore une fois à leurs côtés pour visiter les travaux de leur nouveau centre qui permettra une efficacité optimale.

Proposition de loi relative à la protection patrimoniale et promotion des langues régionales

Mercredi 31 mars 2021

A l’occasion de l’examen de la proposition de loi relative à la protection patrimoniale et promotion des langues régionales en commission des affaires culturelles, j’ai tenu à rappeler que les langues régionales ne menaçaient pas notre cohésion nationale.
Les langues régionales sont le reflet de la richesse des patrimoines et des identités locales, elles sont le fruit de l’histoire de la France, au carrefour des océans, au carrefour de la rencontre des cultures. Elles font partie de notre patrimoine immatériel et à ce titre, nous devons mobiliser tous les leviers de politiques publiques afin de veiller à ce qu’elles ne disparaissent pas.
Dans certains territoires comme en Outre-mer, l’enseignement immersif des langues vernaculaires est, d’ailleurs, un puissant un outil de lutte contre de l’illettrisme et d’apprentissage du français, qui demeure l’un des ciments de notre identité nationale.
C’est pour ces raisons, d’ailleurs, que j’ai plaidé pour qu’on inscrire la notion de « langues de France » dans le code de l’éducation.

Echange avec Nicolas Marassuti, maire de Montlieu la Garde

Samedi 20 mars 2021

J’étais ravi de me rendre à Montlieu-La-Garde en compagnie du maire Nicolas Morassuti.
L’occasion d’échanger sur les sujets de fond que je traite dans le cadre de ma commission permanente à l’Assemblée nationale : les problématiques scolaires en milieu milieu et la conservation du patrimoine religieux de la commune.

Rencontre avec le directeur de l’hôpital de Royan

Vendredi 19 mars 2021

Je me suis rendu à l’hôpital de Royan en ces temps difficiles pour saluer la mobilisation des professionnels de santé dans le cadre de l’épidémie de covid-19.
Nous avons aussi l’occasion d’échanger sur la problématique de réorganisation de l’offre de soins dans le Pays Royannais, notamment suite au rachat de la polyclinique de St George de Didonne par le groupe Vivalto.
Je crois dans les synergies entre le secteur public et le secteur privé
avec l’hôpital public comme acteur majeur de la santé sur notre territoire.

Audition d’Amélie de Montchalin, ministre de la fonction publique

Mardi 16 mars 2021

Dans le cadre de l’audition d’Amélie de Montchalin, ministre de la fonction publique en commission des affaires culturelles et de l’éducation, j’ai rappelé que l’enjeu de diversification de la fonction publique répond à un double enjeu démocratique :
✅ lutter contre la défiance exprimée par une partie de nos concitoyens, notamment à l’occasion du moment des Gilets Jaunes en rapprochant l’administration du citoyen et ayant une fonction publique qui nous ressemble
✅ donner chair à la promesse républicaine d’égalité des chances.
Dans ce contexte, je l’ai interrogée sur les dispositifs visant à garantir l’équité territoriale dans l’accès à la fonction publique, notamment pour les élèves ultramarins et les habitants des territoires ruraux, ainsi que la prise en compte des enjeux de promotion de la diversité dans l’accès aux postes à responsabilités et aux grands corps au sein de la fonction publique, tout au long de la carrière des agents.

Débat avec Jean-Louis Touraine sur le PPL Fin de vie digne

Lundi 15 mars 2021

Le lundi 15 mars à 18h30, j’ai échangé librement sur la Proposition de Loi de mon collègue Jean-Louis Touraine pour une fin de vie digne avec toutes les personnes souhaitant contribuer au débat.
Que vous soyez favorables ou opposés aux dispositions prévues par le texte, il était possible de venir échanger avec nous et toutes vos questions en commentaires ont été retransmises en direct.

Echange avec la direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt

Vendredi 12 mars 2021

Suite à différentes visites au sein des établissements scolaires agricoles de ma circonscription, je reçois cet après-midi la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (#DRAAF) – Nouvelle-Aquitaine.
J’ai souhaité convier ma collègue Sandra Marsaud, députée de Charente, car nous travaillons sur un bassin de vie en commun et les problématiques peuvent être identiques. Retenue à l’Assemblée nationale, elle est représentée par sa collaboratrice.
Nous avons pu échanger sur des thèmes très importants notamment les formations agricoles et leur répartition sur nos territoires afin de ne pas créer une concurrence entre établissements qui n’a pas lieu d’être.

 

Rencontre avec UNSA Police concernant les effectifs en Charente-Maritime

Vendredi 12 mars 2021

Suite à mon courrier au Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, j’ai échangé avec UNSA Police afin d’évoquer les effectifs de Charente-Maritime notamment affectés au commissariat de Royan. Une occasion de se rencontrer au moment du Beauvais de la sécurité.

Echange avec GreeanPeace concernant le projet de loi Climat et Résilience

Vendredi 12 mars 2021

Je rencontre ce matin plusieurs membres de Greenpeace France / Groupe local La Rochelle afin d’échanger sur le projet de loi Climat et Résilience.
Nous avons particulièrement discuté du volet “Se nourrir” autour de la restauration collective et de l’alimentation des enfants avec des propositions concernant la diversification des repas dans la restauration collective, avec un meilleur équilibre entre protéines animales et végétales.
Dans un second temps, nous avons débattu du volet « Se loger » concernant la rénovation énergétique des bâtiments avec les aides possibles pour les particuliers. Je suis très sensible à la qualité des logements, sujet sur lequel je travaille depuis le début de mon mandat.

Visite de l’exploitation de Clément Merlet à Jarnac-Champagne

Lundi 08 mars 2021

Sur l’invitation du Mouvement de défense des exploitants familiaux, dans le cadre du Tour de France des Exploitations Familiales, j’ai visité cet après-midi l’exploitation de Clément MERLET à Jarnac-Champagne. A la suite de cette visite, nous avons débattu, sur le thème du renouvellement des générations en Cognac.
Cette initiative permet de suppléer à l’annulation de l’édition 2021 du Salon International de l’Agriculture. Le monde agricole se situe dans une période économique et sociale particulièrement difficile depuis la pandémie de la COVID-19 qui impacte l’ensemble des productions agricoles. Je reste à l’écoute du monde vinicole et de chaque viticulteur de ma circonscription.

Journée internationale des droits des femmes

Lundi 08 mars 2021

En ce 8 mars 2021, Journée Internationale des Droits des Femmes, je tiens à réaffirmer mon engagement en faveur des droits de toutes les femmes :
✅ contre les violences conjugales
✅ contre les mutilations génitales féminines
✅ contre l’exclusion et la marginalisation des femmes en situation de prostitution.
✅ pour une meilleure visibilité des femmes ultramarines dans l’audiovisuel
✅ pour l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour toutes
✅ pour l’effectivité du droit à l’avortement

Mes amendements concernant le projet de loi sur le dérèglement climatique et la résilience

Lundi 08 mars 2021

Alors que la commission spéciale de l’Assemblée nationale entame aujourd’hui l’examen du projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, j’ai déposé plusieurs amendements afin de prendre en compte les spécificités des territoires ruraux et veiller à ne pas opposer citoyens et transition écologique.
✅ Réguler l’implantation des éoliennes en laissant aux acteurs locaux la possibilité d’identifier les espaces prioritaires de développement des énergies renouvelables et de rendre compte de leur stratégie pour atteindre les objectifs régionaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
✅ Élargir les compétences des gardes-champêtres en matière de police de l’eau et de l’air pour renforcer la protection judiciaire de l’environnement.
En tant que membre de la commission des affaires culturelles, j’ai également déposé des amendements pour concilier les enjeux de réhabilitation du bâti ancien et de revitalisation des centres bourgs avec la transition énergétique du logement.
✅ L’architecture est une des clés pour réinscrire l’acte de construire dans le temps long et mieux prendre en compte les objectifs qualitatifs de bien-être, de santé publique, de garantie de la qualité de l’air intérieur, ainsi que de la protection de l’environnement et de la biodiversité.
🛑 Mon fil rouge? Enrichir les propositions de la Convention citoyenne pour le climat, tout en prêtant attention au quotidien des habitants des zones rurales qui ont manifesté leur aspiration à une transition écologique plus solidaire à l’occasion du Grand débat national.

Rencontre avec l’association Hurlevent au sujet des éoliennes en Haute-Saintonge

Vendredi 05 mars 2021

Je reçois cet après-midi les membres de l’association Hurlevent afin de m’alerter sur un nouveau projet éolien en Haute-Saintonge.
Depuis bientôt 4 ans, j’organise des réunions avec toutes les associations qui me sollicitent concernant les éoliennes.
Je n’ai pas de position de principe. Je soutiens qu’il ne faut pas faire les choses n’importe comment. Courir après les financements, et mettre des éoliennes partout n’est pas la solution.
Oui il faut de l’éolien, mais je préfère privilégier les grands parcs offshore, comme celui d’Oléron.
En Haute-Saintonge, nous avons la géothermie et le solaire, nous contribuons déjà énormément dans les énergies renouvelables.
L’étape de l’acculturation est nécessaire, et cela passera uniquement par des échanges et des compromis de la part de toutes les parties. Des grands parcs concentrés dans un même endroit, avec l’accord de tous, c’est par là qu’il faut passer.

3ème forage pour la géothermie à Jonzac

Vendredi 05 mars 2021

Jonzac est la 7ème station thermale de France grâce à son chauffage urbain, ses Thermes et les Antilles.
Il y a 6 ans le conseil municipal de Jonzac a décidé de faire un 3ème forage pour se substituer au 1er qui se dégradait.
Aujourd’hui, débute donc ce forage à près de 1900 m de profondeur et cela pour 1 mois complet.
La banque des territoires a permis à la commune de bénéficier d’un prêt de 1.7 millions d’euros dans le cadre du plan de relance tourisme mis en place par le Gouvernement. C’est le 1er prêt tourisme de France, d’autres vont être lancés ce qui va permettre à de nombreuses collectivités locales de lancer des projets structurant afin de continuer à attirer les visiteurs une fois cette crise terminée.

Echange avec le centre de loisirs Jarnac Planète concernant leurs problèmes financiers

Vendredi 05 mars 2021

 
A la demande du Clsh Jarnac Planete, je suis venu rencontrer la directrice du centre et son équipe ce matin, avec Christelle Neau, maire de Jarnac-Champagne et ses adjoints.
Le centre de loisirs a de gros problèmes financiers, et la commune souhaite baisser ses financements qui sont aujourd’hui très élevés.
Ensemble, nous essayons de trouver une solution afin que ce lieu puisse continuer à vivre dans la commune, car il s’agit d’un service indispensable pour les habitants de Jarnac-Champagne et des communes environnantes.

Audition de Bariza Khiari de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit

Mercredi 03 mars 2021

Dans le cadre du groupe d’étude patrimoine que je préside à l’Assemblée nationale, nous avons aujourd’hui auditionné Bariza Khiari afin de prendre connaissance des leviers d’action de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit.
Le patrimoine est un bien universel et un vecteur de paix dans le monde.

Le Gouvernement retient le projet de l’ADPAHS dans la Plan de Relance

Vendredi 26 février 2021

Un plan de 300 millions d’euros a été déployé en août 2020 en direction des près de 5 000 entreprises sociales inclusives (plus de 4 000 structures d’insertion par l’activité économique et 800 entreprises adaptées), représentant plus de 180 000 salariés en insertion et/ou en situation de handicap.
Ce plan a été augmenté de 20 millions d’euros supplémentaires en décembre 2020 compte tenu du succès rencontré pour des projets créateurs d’emplois.
Dans ma circonscription, à Chevanceaux, le projet de l’Association pour le développement, la promotion de l’animation en Haute Saintonge a été retenu.
Pour rappel, il s’est d’un Atelier-Chantier d’Insertion qui s’inscrit dans le champ de l’Insertion par l’Activité Économique. L’association emploie des bénéficiaires dans le cadre de contrats à durée déterminée d’insertion (CDDI), des personnes agréées par Pôle Emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles selon la réglementation rattachée aux ateliers-chantiers d’insertion.

Rencontre avec M. Maurice Gonzales, maire d’Archiac

Lundi 22 février 2021

J’échange ce matin avec le maire d’Archiac et ses adjoints afin de leur donner des conseils concernant la réalisation d’un tiers-lieu permettant d’accueillir les habitants.
Architecture, subventions… de nombreux points ont été abordés pour permettre à ce nouvel espace de prendre vie au sein de la commune.

Audition de Mme Roselyne Bachelot, ministre de la culture

Jeudi 18 février 2021

« La culture fait partie de la nouvelle grammaire de l’influence internationale ».
A ce titre le secteur des métiers d’art et du patrimoine vivant constitue un des principaux outils de rayonnement de la France dans le monde, en participant à la diffusion de l’excellence, des savoirs-faire et du modèle culturel français.
Dans ce contexte, j’ai relayé auprès de Roselyne BACHELOT, ministre de la culture, les inquiétudes du secteur de l’industrie et de la mode.
L’alliance européenne des industries culturelles et créatives et le Comité Colbert en France estiment que la fin du remboursement de la TVA locale pour les touristes internationaux pourrait entraîner une chute significative des dépenses des visiteurs internationaux sur place et ainsi impacter la croissance du secteur du luxe dans l’archipel.
Cette perspective est de nature à limiter les investissements et la capacité d’export des grandes maisons, dont sont dépendants de nombreux artisans d’art dans notre pays.

Commission d’enquête dédiée à la lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane

Mercredi 17 février 2021

Fidèle à mon engagement en faveur des #Outremer, j’ai été nommé membre de la commission d’enquête dédiée à la lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane.
Forêts et rivières dévastées, populations menacées et contaminées, je suis ravi de travailler aux côtés des députés guyanais Lenaick Adam et Gabriel Serville pour lutter contre ce fléau social, sanitaire et environnemental.

Tribune afin de dénoncer l’obstruction du Groupe Les Republicains à l’Assemblée nationale concernant l’IVG

Mercredi 17 février 2021

 
Mardi, face à l’obstruction parlementaire des députés Les Républicains qui ont déposé des centaines d’amendements pour empêcher l’adoption de la proposition de loi visant à renforcer le droit à l’avortement en deuxième lecture, le Groupe socialiste a décidé de retirer le texte de sa niche parlementaire.
Les droits des femmes méritent mieux que des querelles politiciennes! 
C’est pourquoi avec 80 collègues parlementaires, nous appelons le Gouvernement à inscrire dans les plus brefs délais la proposition de loi à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale et à en accélérer l’adoption.
La crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19 a fragilisé les droits reproductifs et sexuels des femmes. Il faut agir et vite ! 

Aides financières pour les Antilles de Jonzac

Mardi 09 février 2021

 
Je me réjouis de la décision de la décision du Conseil d’Etat permettant aux Antilles de Jonzac de bénéficier des aides mises en place par le Gouvernement en matière d’activité partielle.
Jusqu’à présent, compte tenu des spécificités de son statut, les Antilles de Jonzac n’avaient pas pu bénéficier des dispositifs de droit commun.
Soucieux de l’impact de l’arrêt des activités thermales sur l’emploi local et les finances de la communauté de communes de Haute-Saintonge, j’avais sollicité le Premier Ministre Jean Castex, ainsi que la ministre du Travail, Elisabeth BORNE, afin que l’établissement puisse bénéficier de conditions d’éligibilité dérogatoires à l’instar des remontées mécaniques.
Je suis ravi qu’une issue favorable ait pu être trouvée. C’est une excellente nouvelle pour le maintien de l’attractivité touristique du territoire.

Rencontre avec Isabelle Aubry, présidente de l’association « Face à l’inceste »

Lundi 08 février 2021

 
J’ai reçu Isabelle Aubry, présidente de l’association « Face à l’Inceste » au sein de ma permanence de Jonzac afin d’échanger sur la prise en charge des enfants de violences sexuelles.
La libération de la parole des victimes, suite au mouvement #MetooInceste, nous interpelle et nous commande d’agir.
Le Gouvernement et la majorité dont je fais partie sont pleinement engagés pour mettre fin à ce fléau : nous soutenons la création d’une infraction spécifique criminalisant tout acte de pénétration sexuelle commis sur un mineur âgé de moins de quinze ans.
Nous en débattrons dans les semaines à venir à l’Assemblée nationale à l’occasion de l’examen de plusieurs propositions de loi visant à renforcer la lutte contre les violences sexuelles.
Adrien Taquet a également engagé une série de concertation avec les associations de victimes pour améliorer l’accompagnement des victimes.